Dans les fabliaux, parfois égrillards, du Moyen Âge, les prostituées se font complices d'autres femmes et les aident à se venger des prétendus séducteurs.
Les anciennes ont négocié laccord de façon à ce que chacune ait sa rue.Une demoiselle «xiaojie» caractérise aussi une prostituée dans le nord de la Chine.Ces jeunes filles travaillent dans un hôtel, un restaurant ou dans un magasin.Elles utilisent en général des formes indirectes, «voulez vous continuer?» ou «souhaitez vous vous sentir encore mieux?» Attention réponse «Bien sur» peut conduire parfois à des situations dangereuses.Pendant l'occupation, la Wehrmacht encourage et organise un système de prostitution afin d'éviter les problèmes engendrés par des rapports avec des femmes colportant des maladies vénériennes ou les abus.3,5 de la population féminine chinoise vivrait de cette industrie.En réalité le meilleur moment a encore été lorsque cette jeune est très belle fille cest déshabiller, la vue de son corps était digne dune couverture de magazine.Elle tend d'une part à se transformer en maison de rendez-vous, soumise à une réglementation différente 23, d'autre part à s'accorder aux prescriptions d'un hygiénisme de plus en plus influent.L'année 1804 voit ainsi la légalisation de la tolérance et de la maison close.Masseuse Chinoise La fille travaillant dans le milieu.Celles qui peuvent acheter leur liberté en réchappent, les autres sont mises à l'hôpital ou en prison.
Pas avant un mois ou deux : «Quand le visa de tourisme prendra fin.» Lire la suite.


[L_RANDNUM-10-999]